Répondre concrètement à un marché public

  • (source : Conseil Superieur de l’Ordre des Experts Comptables)
  • 8 ETAPES :
  • 1-    Se faire connaître par les acheteurs publics en prenant rendez-vous et en laissant ses coordonnées afin d’être recontacté dans le cadre des marchés de gré à gré où l’acheteur public a le droit de s’adresser à l’entreprise de son choix et dans le cadre des MAPA où les modalités de mise en concurrence sont déterminées par chaque acheteur public en fonction de sa taille, de la nature du marché et du nombre de concurrents potentiels.
  • 2-    Pour les appels d’offres identifier et sélectionner les marchés publics en vous inscrivant sur la plate-forme Réseau Commande Publique www.reseaucommandepublique.fr afin d’utiliser l’outil de veille mis gratuitement à votre disposition  marches on line.
  • Attention les MAPA ne sont généralement pas répertoriés dès lors que la publicité n’est pas obligatoire seuil 9O OOO euro.
  • Chaque jour vous recevrez par e-mail les marchés publics qui répondent à vos critères d’activité de taille  par thèmes ou missions, par nature d’acheteurs publics et enfin par zones géographiques.
  • 3-    Préparer le dossier de présentation de votre entreprise en vous faisant accompagner la première fois  (annuaire des accompagnateurs). Ce dossier contient notamment vos références clients, même s’il n’est pas possible d’écarter une entreprise sur le seul motif qu’elle n’a pas de références. Le dossier contient également l’historique de votre société, les résultats des trois dernières années, les savoirs faire, votre avantage concurrentiel  votre organigramme, vos procédures, vos moyens techniques et humains, tels que les CV de vos collaborateurs dédiés à la mission. Le dossier devra être actualisé régulièrement.
  • 4-    Répondre en utilisant le Guide pratique et le Mode d’emploi des formulaires et imprimés (DC4, DC6, DC7, …)  inscrits en ligne sur la plate-forme Réseau commande publique  Des cas pratiques sont exposés   dans le Guide pratique et le mode d’emploi  L’un concerne un MAPA de services et l’autre un MAPA de travaux de rénovation et d’aménagement.
  • 5-    Rassembler les pièces administratives qui accompagnent la réponse (Kbis de moins de trois mois, copie des attestations d’assurance, état annuel des certificats reçus (DC7 qui peut être demandé une fois par an au Trésorier Payeur Général du département dès lors qu’on est à jour de ses obligations fiscales et sociales), …).
  • 6-    Etablir le mémoire technique en suivant scrupuleusement la grille de sélection des critères d’attribution établie par l’acheteur dans le règlement de consultation et souvent dans l’avis d’appel public à la concurrence. Pour que son offre soit économiquement la plus avantageuse le dirigeant de TPE devra bien avoir en tête les critères d’attribution et leur pondération lors de la rédaction de sa réponse ! Un plan de mémoire technique est présenté dans le Mode d’Emploi des imprimés et notices sur la plate-forme. Dans le mémoire technique, la PME présentera la méthodologie retenue ainsi que le planning envisagé de la prestation, complet et détaillé.
  • Et n’oubliez pas de demander l’avance sur marchés publics 5% qui vient d’être porté à 20% dans le cadre du plan de relance pour les marchés publics d’Etat et ses établissements publics nationaux. Aucune garantie n’est demandée par l’acheteur public par opposition à l’acheteur public des collectivités territoriales.
  • 7-    Dès lors que l’acheteur vous informe que votre entreprise a été retenue, pour pouvoir être payé après avoir assuré la prestation, vous devez penser à envoyer vos factures selon l’échéancier établi par l’acheteur public.
  • N’hésitez pas à utiliser le financement spécifique d’OSEO  (avance de trésorerie).
  • 8-    Si votre entreprise n’est pas retenue, demandez à l’acheteur public par écrit (courrier RAR) les raisons qui ont justifié le rejet de votre candidature : le code des marchés publics vous permet de faire cette demande de manière systématique, afin que vous puissiez analyser les raisons de votre échec et les prendre en compte dans le cadre de réponses à d’autres marchés publics.